Dimanche 05 avril 2020 | 9°C

Les québécois et les québécoises s'entraident et vont s'en sortir

Accueil > Capsules d'excellence > Un Franz Liszt québécois bien vivant
Partagez:

Un Franz Liszt québécois bien vivant

Né le 23 Juillet 1962, le pianiste canadien Alain Lefèvre, né le 23 Juillet 1962, débute le piano dès l’âge de 4 ans, initié par son père clarinettiste. Enfant prodige, à 6 ans, il remporte le 1er Prix au Concours de Musique du Canada et donne son premier récital au Grand Théâtre de Québec. À 9 ans, il gagne le 1er Prix du Concours de piano Heintzman et le 1er Prix au Concours de Musique du Canada à huit autres reprises. À 17 ans, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Pierre Sancan, qui voit en lui « l’un de ses plus brillants disciples. » Il y étudie également la composition et la musique de chambre.

Il obtient les 1er prix de piano et de musique de chambre au CNSM de Paris et, à 18 ans seulement, remporte le Grand Prix au Concours International Alfred Cortot, où il donne son premier concert à Milan, à la Piccola Scala.

Il fut soliste invité des plus grands orchestres du monde tels que :  la philharmonique royal de Londres, de Chine, de Malaisie de Kuala Lumpur, la symphonique de Hambourg, de Nuremberg, de Détroit, du National Symphony Orchestra Washington, et des Virtuoses de Moscou, pour ne nommer que ceux-là.

 En Novembre 2007, Alain Lefèvre était décoré Chevalier de l’Ordre de la Pléiade. Il est récipiendaire de cinq Félix décernés par l’ADISQ et d’un Classical Internet Award dans la catégorie « Découvertes », pour son enregistrement du Concerto de Québec d’André Mathieu.

Encore plus d’impressionnantes  réalisations : https://www.alainlefevre.com/fr/profil.php

 Complément d'information 

Il manque une information? Complétez l'information en remplissant le formulaire ci-dessous:


 

Visitez-nous!

Partenaire platines